Historique

En 1957, le Professeur Marcel Chêne, directeur des études à l'École française de papeterie (EFP), propose la création à Grenoble d'un Institut de la cellulose et de la lignine, reprenant l'idée lancée en 1922 par le directeur de l'institut d'électrotechnique et de l'EFP, le Professeur Louis Barbillon, de créer un Institut de la cellulose destiné à compléter les activités de l'école de papeterie, pour lancer des recherches appliquées en collaboration avec les professions papetières. En juin 1960, un rapport, mentionnant l'acquisition sur le futur campus grenoblois d'un terrain destiné à l'implantation de l'institut, est adressé au Professeur Georges Champetier (directeur de l'école de physique et de chimie industrielles de la ville de Paris, membre de l'Institut, et directeur général du CNRS) qui était alors l'un des seuls universitaires français à avoir mené des travaux sur la cellulose. La construction du bâtiment initial de 2 200 m2 est achevée en 1966. La même année, le CNRS change la dénomination de l'institut en Centre de recherches sur les macromolécules végétales, dont les travaux doivent porter sur “l'étude de la cellulose, de la lignine et autres constituants des végétaux“ et lui attribue son acronyme Cermav.
 

En savoir plus :

1966-2006 : 40 ans de recherches
Cermav, 2006, 57 p.

1966-2016 : Faits marquants
Cermav, 2016, 39 p.