Domaine de recherche : Biosynthèse des glucides complexes

Les glucides complexes qui décorent les surfaces des protéines et des cellules représentent une forme unique d'information qui est utilisée dans la communication intra- et intercellulaire. Ces molécules sont fréquemment les cibles de nombreux micro-organismes pathogènes et de toxines, constituant ainsi de véritables portes d'entrée dans la cellule hôte. Des altérations de la glycosylation, à la fois qualitatives et quantitatives, sont observées dans de nombreuses situations pathologiques (cancer, inflammation, ...). Dans le domaine végétal, les polysaccharides pariétaux jouent un rôle capital dans l'architecture de la paroi primaire des végétaux, notamment au cours de la croissance et la différenciation cellulaire ou encore dans les relations de la plante avec son environnement. Parce que ces structures glucidiques complexes ne sont pas le produit direct de l'expression des gènes, les enzymes qui assemblent ces structures (les glycosyltransférases) sont les maillons essentiels entre les génomes et la glycobiologie.

Mon activité de recherche est menée selon 2 axes principaux :
- Etudes structurales et fonctionnelles de glycosyltransférases : l'objectif est d'approfondir nos connaissances sur le fonctionnement et les mécanismes réactionnels de ces enzymes à travers l'étude de glycosyltransférases modèles. L'approche utilisée est multidisciplinaire (analyse de séquences, modélisation moléculaire, production de protéines recombinantes natives et mutantes, cristallographie, tests fonctionnels). Nous cherchons également à améliorer les outils de prédiction de la fonction des gènes de GTs et l'identification de nouvelles familles de gènes de GTs.
- Biosynthèse des polysaccharides de la paroi végétale : Ce sont les aspects de synthèse, de transport et de mise en place dans la paroi qui nous intéressent en utilisant le modèle Arabidopsis.

Liste des publications